© DR
 Les Vitrines de Nancy, principale association de commerçants de la ville, s’apprête à jouer un rôle central dans l’organisation des festivités. Son président détaille avec envie et impatience cette période de l’année, cruciale pour le commerce nancéien.

À quelques jours du coup d’envoi, comment s’annoncent ces fêtes de la Saint-Nicolas pour les commerçants nancéiens ?

Sébastien Duchowicz  C’est une période clé pour les commerçants. Le 24 novembre, cela peut paraître tôt mais c’est une date parfaite pour donner le coup d’envoi d’un mois de fêtes. En décembre, nous sommes en plein boom mais c’est une période magique ! En plus cette édition s’annonce très bien.La dynamique impulsée par les Vitrines de Nancy depuis quelques années se poursuit et il n’y a jamais eu autant d’animations programmées et de nouveautés.

Il n’y a pas de vitrines animées dans les grands magasins parisiens à Nancy, comment faites vous pour faire rêver les clients ?

Cette année, un gros accent est mis sur la décoration. Nous avons mis au point un kit déco clé en main pour nos adhérents qui comprend un grand sapin lumineux, des stickers avec le visage de Saint Nicolas, des étoiles… Plus de 170 commerçants nous l’ont commandé. Le concours de la plus belle vitrine a lui aussi créé une émulation. Il est loin le temps où Nancy restait un peu tristounette. Et puis, la multiplication des marchés de Noël permettra d’apporter de la magie dans tous les pôles d’attractivité de la ville.

Il n’y a jamais eu autant d’animations

Ces marchés de Noël auront-ils des identités différentes ?

Il y aura 65 chalets, en tout répartis sur 4 marchés différents qui auront bien sûr chacun leur ambiance. Nous co-organisons avec la ville le Grand Marché de Saint Nicolas, sur la place Charles III. Comme l’année dernière on trouvera dans les chalets des idées cadeaux et des bonnes choses à déguster. Nous sommes très attentifs à la sélection des produits vendus, pas de made in China chez Saint Nicolas ! Il y aura pas mal de nouveautés : des jouets en bois, des poupées, des boules de Noël à personnaliser… Le marché gourmand de la place Vaudémont qui a eu beaucoup de succès revient et s’étend vers la place Carrière. Autour de la Grande roue, il y aura 5 chalets avec des douceurs pour les enfants et un vieux manège que les nancéiens devraient reconnaître. Un peu plus loin, place des Bosquets, au pied de la Porte de la Craffe, on trouvera aussi quelques chalets. Autre nouveauté, la place Thiers qui aura sa patinoire, en vraie glace, et quelques chalets. L’idée est de créer un parcours entre les différents marchés et de favoriser le travail des commerçants de chaque pôle.

Il y aura une touche Belge, en l’honneur de la ville invitée, Liège ?

Toute la décoration de la place Charles III sera dans les tons rouge et or, avec une touche de noir. Comme la déco du grand sapin place Stan. Le centre commercial Saint-Sébastien a lui aussi mis le paquet en déco sur ce thème. Il y aura aussi un stand belge au Grand Marché de Saint Nicolas et des animations culinaires. Les restaurateurs ont eu la recette de la véritable gaufre de Liège et des boulets à la liégeoise, une carte indiquera où goûter ces spécialités.

Votre boutique, Father and Son’s, est toujours très bien décorée, qu’est-ce qui vous pousse chaque année à l’originalité ?

Petit, je décorais les arbres du jardin avec mon père, à l’américaine mais toujours avec bon goût. J’ai gardé mon âme d’enfant et je commence déjà à imaginer la déco en février… Cette année, ce sera or et rouge, avec des sucres d’orge géants et de la neige. Mon plus grand plaisir je le lis dans les yeux de passants. Certains se prennent en photo devant ma vitrine, mon cousin l’a même vue en Australie !