© Morgane Bricard, Parc Animalier de Sainte-Croix

Au Parc Animalier de Sainte-Croix « printemps » rime avec « naissances » avec plus de 300 petits qui pointent le bout de leur nez chaque année. À année exceptionnelle, carnet rose exceptionnel : Le 1er février dernier, Willow, l’une des femelles du groupe d’ours noirs, a donné naissance à deux oursonnes : Dakota et Carolina. Les deux petites sont restées auprès de leur mère et séparées des autres membres du groupe dans une loge dédiée pendant près de 2 mois. Cette naissance est une première au Parc Animalier de Sainte-Croix ainsi que dans le Grand Est.

La naissance en vidéo : 

À la naissance, les oursons sont très fragiles et ne pèsent que quelques centaines de grammes. Il est donc important qu’ils restent auprès de leur mère pour développer leur croissance. Une caméra de surveillance a permis à l’équipe animalière de suivre le bon déroulé de la fin de la gestation de Willow ainsi que les premiers jours de la vie des petites.

 

Le 3 avril, l’équipe animalière a procédé au puçage obligatoire des oursonnes après un examen médical complet. Il s’agit du seul contact physique qu’auront les soigneurs avec ces ursidés afin de ne pas les imprégner et de conserver leur instinct sauvage. Âgées de 2 mois et pesant près de 4 kg chacune, les deux petites femelles se portaient alors très bien et sont aujourd’hui toujours accompagnées de leur mère pour leurs premiers mois de vie.

Le puçage en vidéo : 

 

Un territoire en cohabitation avec la meute de coyotes du nouveau monde

Willow et ses petits vivront dans l’une des plaines de près de 2 hectares du Nouveau Monde, le sentier de découverte dédié à la faune nord-américaine du Parc Animalier, en compagnie d’autres ours noirs et des coyotes. Les ours étant des animaux sociables et joueurs, la naissance de petits favorisera le bien-être du groupe et son enrichissement quotidien.

Lorsque les oursonnes sortiront de leur maison, elles évolueront dans un premier temps uniquement avec leur mère sur un territoire séparé jouxtant celui des autres ours et des coyotes. Cette méthode permettra à l’équipe animalière d’observer le comportement des animaux et aux oursonnes de grandir avant de reprendre la cohabitation avec le reste des ours (dont leur père Artur) et la meute de coyotes entre l’automne 2020 et le printemps 2021.

La saison des naissances a commencé à Sainte-Croix

Si quelques naissances ont déjà eu lieu depuis quelques jours chez les moutons d’Ouessant ou chez les chèvres naines, beaucoup de petits devraient encore voir le jour cette année parmi les cervidés (faons de cerfs, de rennes puis de daims au début de l’été), chez les ratons laveurs ou très certainement dans nos meutes de loups et chez les coyotes.

+ d’infos sur le Nouveau Monde https://parcsaintecroix.com/incontournables/le-nouveau-monde