© DR

Deux lorraines s’engagent sur la ligne de départ du redoutable Rallye Aïcha des Gazelles, la plus grande course automobile d’orientation 100% féminine dans le désert marocain. Elles rouleront pour une bonne cause, celle du don du sang

Des stages de pilotage, des entraînements d’orientation sans assistance technique, une préparation physique et mentale, sans compter une immersion prochaine pour s’habituer au climat du Sahara : la préparation de Caroline Naudin et Gilliane Riouffrait ne souffre aucune approximation. C’est la première, Caroline, qui a souhaité « sortir un peu du TGV de la vie » à l’aube de ses 40 ans. Pas tant pour faire vrombir un 4×4 en plein désert que pour soutenir les valeurs que véhicule cette course. « C’est avant tout une caravane humanitaire et médicale dont les populations locales peuvent bénéficier, explique Gilliane. Nous avons aussi été très attirées par le côté déconnecté de toute assistance technologique et bien-sûr, le tout-féminin… »

Chacun des 436 équipages défend une cause. Elles ont choisi de profiter de cette aventure pour soutenir et promouvoir le don du sang et de plasma. « C’est à nos yeux une cause essentielle, témoigne Gilliane. On ne le dira jamais assez mais une heure de don, c’est trois vies sauvées. Nous sommes toutes les deux Ambassadonneuses et nous prêtons notre image à l’Établissement Français du Sang ». Fin mars, pendant neuf jours, elles sillonneront à bord de leur 4×4 le Sahara et ses dunes pour rejoindre un point de ralliement chaque soir. La grande arrivée se fera sur la célèbre plage d’Essaouira sous les caméras du monde entier. Pour encore plus de visibilité, Caroline et Gilliane se sont choisi comme parrains des personnes sous les feux des projecteurs actuellement : Franky Zapata, l’ancien champion du monde de jet-ski et inventeur du Flyboard Air, l’engin volant que le grand public a découvert à l’occasion des cérémonies du 14 juillet ou lors de la traversée de la manche en août dernier après des mois d’entraînement, ainsi que son épouse Krystel qui l’accompagne dans toutes ses aventures. « Ils font preuve ensemble d’audace, de pugnacité pour concrétiser leurs rêves et réaliser d’incroyables exploits sportifs, explique Gilliane. Ils nous donnent des ailes et l’envie de nous surpasser pour cette dernière ligne droite vers le Rallye Aïcha des Gazelles. »

Munies de leur carte et de leur simple boussole, les deux aventurières nancéiennes auront le numéro 199 et ont baptisé leur équipage Elles gaz’. Elles comptent bien laisser leur trace dans le sable de cette 30e édition du Rallye des Gazelles.

INFOS PRATIQUES : 

Facebook : Les Elles Gaz

Instagram : @les_elles_gaz