© EDG
- Publicité -ROVILLE_468X60
 Vous ne l’avez peut-être pas encore remarqué mais depuis le 1er janvier une petite révolution a eu lieu dans le domaine du stationnement payant. Adieu PV, bonjour FPS, comprenez Forfait Post-Stationnement. Même si au final, il faudra toujours payer ses amendes, elle seront moins salées à Nancy  qui a décidé de fixer le FPS à 15 euros en zone centrale (contre 17 euros) et 10 euros en zone périphérique – que dans la grande majorité des villes françaises. Le maire et l’équipe municipale ont fait ce choix en tenant « compte des remarques des habitants, qui veulent un centre ville à la fois plus accessible, où l’on se gare mieux, et des tarifs de stationnement abordables » explique Thierry Coulom, adjoint au stationnement, à la circulation et aux parkings et pour « limiter l’impact sur le pouvoir d’achat ». Si les tarifs baissent les contrôles, eux, seront bien plus nombreux. La société Indigo, qui a remporté l’appel d’offres, doit contrôler 3 000 places de stationnement par jour (contre à peine la moitié avant la réforme) et les ASVP continuent de verbaliser… La Ville a également baissé ses tarifs de stationnement en surface pour 2000 places dans l’hyper-centre : 2 h de stationnement coûtent aujourd’hui 3,50 € (contre 4,70 € en 2017). L’abonnement résident, reste lui, à 14 euros par mois.

http://www.nancy.fr