Pedro Alves et Linda de Suza
© DR

Quelques notes de musique et nous voilà projetés dans les ruelles du Bairro Alto, de Porto ou de Coimbra. Pedro Alves, qui a notamment joué dans Les dix Commandements invite au voyage à travers Carte postale du Portugal, un spectacle musical inédit, créé en résidence au MAI. Première nationale le 4 octobre à Poirel avec Linda de Suza et Mara Pedro.

C’est encore un peu l’été dans les couloirs assez silencieux du MAI (Music Academy International). Dans un studio tout au fond, résonnent quelques notes de guitare, de piano et un rythme inhabituels. Pedro Alves, la voix portugaise de France – que l’on a vu dans le rôle d’Aaron dans Les dix Commandements ou Les 2000 choristes a en effet choisi Nancy pour monter son nouveau spectacle. « Je préparais une tournée solo et j’ai eu envie de rendre hommage au Portugal, à ma double culture sur scène avec des invités. J’ai tout de suite pensé à Linda de Suza, c’est La portugaise la plus populaire en France, une vraie légende ! Pour le fado, une artiste s’est imposée : Mara Pedro. À 21 ans elle est la plus grande star du fado depuis Amalia Rodrigues ». Pour accompagner ce trio, Pedro Alves a choisi des musiciens nancéiens. « Je cherchais des musiciens très pros et surtout capables de se plier à différents styles, des 4×4 de la musique ! Et quand on cherche les meilleurs c’est ici, au MAI, qu’on les trouve. C’est vraiment un incubateur de talents y compris pour les techniciens du son et de la lumière. Cela m’a semblé naturel du coup de venir travailler à leurs côtés, à Nancy, plutôt qu’à Paris. ». Avec Daniel Fernandez à la guitare, Olivier Beche à la basse, Stéphane Escoms aux claviers et Charlie Davot à la batterie, le spectacle partira en tournée après une première nationale à Poirel.

Le programme ? Du fado mais pas que… de la chanson populaire et en clin d’œil une reprise de l’envie d’aimer en portugais. « Le public va se rendre compte qu’il connaît bien plus qu’il ne l’imagine la musique portugaise et que nos cultures sont proches. J’ai envie de parler de l’immigration – celle de mes parents qui sont arrivés à pied du Portugal dans les années 70 mais aussi de celle d’aujourd’hui – de façon positive. La rencontre avec les autres cultures est une grande richesse ».

INFOS PRATIQUES :

Carte postale du Portugal

Vendredi 4 octobre à 20h30

Salle Poirel à Nancy

Tarifs : de 34 à 44 euros

www.poirel.nancy.fr