© Vincent Zobler

Le jeune groupe de Jazz nancéien vient de remporter le troisème tremplin Nancy Jazz Up ! qui récompense les valeurs montantes du jazz dans le Grand Est. À la clé : une programmation dans la prochaine édition du Nancy Jazz Pulsations et un soutien pour partir en tournée.

Il est toujours facile d’aller chercher des références, des influences voire des grands maîtres pour définir un groupe et son style. Avec NCY Milky Band, la tâche est bien plus ardue. Car pour ces quatre musiciens issus pour trois d’entre eux de la section jazz du conservatoire du Grand Nancy, le mélange des genres et le brouillage des pistes est presqu’un jeu. Organique, funk, soul et jazz, voilà les quatre étiquettes qu’ils acceptent que l’on pose sur leur musique. Demandez-leur quelques noms qui les inspirent et, le sourire aux lèvres, ils citent en vrac Bernard Estardy, Janko Nilovic, Georges Garvarentz, Alain Mion de Cortex, Jean-Claude Vannier de Gainsbourg, Nino Nardini et Roger Roger, « des artistes aussi importants en musique qu’inconnus du grand public ».

À les écouter, la destination est pourtant claire : un joli voyage vers le groove des années 70. Les puristes apprécieront la recette faite d’un ligne de basse mordante, une batterie sans complexe et le son irremplaçable du clavier Fender Rhodes. « Pour notre premier album – Our gurus – nous avons choisi de faire des reprises de titres des années 70, explique Louis Treffel, clavier du groupe. C’est avec l’une d’entre elles que nous avons tapé dans l’œil du groupe parisien La Récré qui nous a invités à jouer à la Petite Villette lors de sa résidence. Dans l’urgence, nous avons monté un set complet qui est finalement devenu un disque. » Louis Treffel a rencontré Antoine Léonardon (basse), Quentin Thomas (saxophone) et Paul Lefevre (batterie) lors d’une jam session dans les locaux de son label Black Milk Music (BMM). Pur produit de l’école Youtube, avec des débuts modestes faits d’interviews d’artistes pendant les festivals, Louis Treffel réalise ses premiers enregistrements il y a trois ans en montant ce qui est devenu un des studios majeurs de Nancy. « Nous avons gardé l’esprit de studio pour notre disque avec des prises en live pour garder la même énergie qu’on retrouve dans les enregistrements des années 70. »

En remportant le tremplin Nancy Jazz Up !, le groupe va pouvoir passer à la vitesse supérieure. Après avoir couronné l’an dernier un groupe de jazz plus classique, la NJP a donc décidé de faire un pas de côté pour une musique plus électrique. « Peut-être que notre modernité a plu, détaille Louis Treffel. Cette victoire a été quand même une surprise car les autres groupes jouaient vraiment très bien. Une bonne surprise au final tant l’accompagnement proposé est sérieux. Ce n’est pas simplement une médaille mais une aide véritable. » Les dates de la tournée commencent à s’aligner sur le calendrier tandis que le deuxième album, des compositions jazz-soul cette fois, est en cours d’enregistrement. Le premier extrait sera disponible en écoute en ligne courant mars.

INFOS PRATIQUES :

En concert le 17 mars à 20h à la MDE Artem dans le cadre des Nancy Jazz Sessions – Entrée libre
blackmilkmusic.fr/thencymilkyband – YouTube The NCY Milky Band

Home