Le meilleur des métiers d’art et de l’artisanat du Grand Est dans un cadre prestigieux : voici la promesse de la 4e édition d’Essences & Matières qui investit cette année le Palais du Gouvernement à Nancy. Avec plus d’élégance qu’un salon traditionnel, plus de chaleur qu’une exposition, l’excellence du savoir-faire se découvre ici en immersion.

A tout seigneur tout honneur. Quand il s’agit de mettre en avant l’artisanat d’art, dont le savoir-faire est une fierté pour tous les habitants de la région, le plus beau des écrins s’impose. Le cadre prestigieux de la place de la Carrière à Nancy, le Palais du Gouvernement, rarement ouvert au public, a été cette année choisi par la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat (CRMA) pour accueillir un événement qui en est à sa quatrième édition mais qui cherche toujours à proposer une approche originale. Avec une première édition en 2015 à la salle de la Rotonde de Thaon-les-Vosges, une deuxième à l’Arsenal de Metz et une troisième au Palais du Tau à Reims, Essences & Matières a su capter au fil des ans l’intérêt du grand public pour les métiers d’art.

Le principe est d’inviter le visiteur à s’immerger dans une bâtisse de prestige comme s’il en était un invité privilégié. Les lieux sont aménagés comme un grand showroom où l’ont peut se projeter. Le Palais du Gouver­nement se remet à vivre. Loin des codes classiques d’un salon traditionnel, c’est un voyage dans un lieu d’exception à travers une scénographie soignée, développée et habillée par des pièces d’artisanat d’art du Grand Est. « L’idée est de construire un jeu subtil et raffiné qui mêlera l’élégance de l’ancien et l’énergie du contemporain. Grâce à une mise en scène originale et créative, le public pourra se projeter dans un univers rempli de charme qui illustre parfaitement les métiers d’art mais aussi l’artisanat au sens large. Ce nouveau concept est là pour valoriser les différentes pièces de nos artisans en les présentant dans un environnement répondant aux codes de la décoration actuel­le ; le visiteur pourra ainsi très facilement se représenter un objet ou l’autre dans son propre intérieur », explique Bernard Stalter, président
de la CRMA du Grand Est, organisateur du salon Essences & Matières.

PARTAGE DE SAVOIR-FAIRE EN DIRECT

En invités de marque, vingt artisans du Grand Est seront présents pour rencontrer le public, expliquer leur démarche créative et leur savoir-faire technique, partager avec la clientèle et créer ainsi une démarche commerciale nouvelle fondée sur la pédagogie et l’échange. Mais au total, l’hôtel particulier du XVIIIe siècle s’est vu habillé par le savoir-faire de plus de cinquante artisans et entreprises artisanales de toute la région. Ils contribuent ainsi à la réussite de ce nouveau concept tout en offrant à leur travail et leurs créations une exposition de qualité. Du cuir au verre, du céramiste à l’ébéniste d’art : les matières et les métiers s’entremêlent pour offrir le meilleur aperçu de l’artisanat d’art dans la région.

En se voulant avant tout un lieu de convivialité, Essences & Matières joue la carte de la rencontre entre les professionnels et le grand public, grâce à un programme d’animations pour partir à la découverte des savoir-faire des exposants. Une des clés du succès. L’an dernier, l’événement a attiré plus de 6 200 visiteurs.

ANIMATIONS

Découvrir, comprendre et essayer

Essences & Matières affiche une ambition pédagogique  en proposant un programme entièrement gratuit, d’animations, de conférences et de démonstrations, élaboré avec l’association lorraine Be Arti, elle-même composée d’artisans et d’entreprises Métiers d’art.

Samedi 17 novembre 

10 h 30 : conférence sur “Le cheminement d’une démarche créative, de l’idée à l’objet” avec Be Arti et Florian Jacquemin, designer. Quelles sont les différentes étapes de pensées, de dessins, de prototypes qui permettent d’arriver à l’objectif : le produit fini.

14h : démonstration avec les bijoux de l’atelier Tilin, la dorure d’Émilie Ricour-Latourte. La finesse du geste, la précision de la technique, l’élégance et la délicatesse de la réalisation de la dorure d’un bijou à la feuille d’or.

Dimanche 18 novembre

De 10h à 12h : atelier de gravure
 pour les enfants avec Jeanne Picq, graveur. Huit à dix enfants de 6 à 12 ans. Les inscriptions seront ouvertes à partir du samedi matin auprès de Be arti. Comment exprimer sa créativité, découvrir une technique, comprendre le travail d’un artisan d’art : les enfants vont pouvoir s’initier à l’art de la gravure auprès d’un graveur professionnel.

De 14h à 16hAtelier de céramique pour les adultes avec Céline Blaudez, céramiste. Les inscriptions seront ouvertes à partir du samedi matin, auprès de Be arti. Travailler la matière et ses différentes formes, composer avec le temps et s’inscrire dans un processus réel de création d’un artisan d’art.

INFOS PRATIQUES :

Essences & Matières : du 16 au 18 novembre au Palais du Gouvernement à Nancy. Vendredi 16 novembre de 14 h à 19 h, samedi 17 novembre de 10 h à 19 h et dimanche 18 novembre de 10 h à 18 h. Entrée libre
www.crma-grandest.fr

© Morgane Degrelle- atelier Mo-To

© Caroline LEVERS

© Younoussa TRAORE

© Pixabay

© FR

© PIXABAY

BERNARD STALTER, Président de la CRMA du Grand Est

« L’artisanat d’art est une véritable culture dans la Région »

Quelle est l’importance des métiers d’art dans la région ?

Avec 1 000 entreprises et près de 4 500 professionnels – soit 7 % des actifs sur notre territoire – c’est d’abord un secteur vital pour l’économie. Poterie, verrerie, cristallerie, travail des métaux… chacun a ses spécificités, ses savoir-faire très précieux car attachés à son territoire. Ces métiers de passion sont également une formidable vitrine vers l’artisanat en général. Dans certains domaines, comme les métiers de bouche ou de services, la situation est catastrophique en termes de manque de personnel. Grâce à cette vitrine nous souhaitons montrer aux jeunes ces métiers passionnants qui recrutent.

Vous mettez l’accent cette année sur l’apprentissage avec un temps dédiée aux élèves de 4e et 3e en pleine orientation. C’est une opération séduction ?

L’image de l’apprentissage réservée au moins bons élèves a trop duré. Avec Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, nous travaillons sur une réforme de la formation professionnelle qui changera la donne. Aujourd’hui 85 % des apprentis trouvent un emploi dans des métiers de passion où leur créativité peut s’exprimer. Dans Parcoursup il n’y a pas de case apprentissage, c’est dommage… On peut être apprenti jusqu’à 29 ans, trop peu de personnes le savent et il y a une vraie tendance pour ceux qui désirent se reconvertir professionnellement vers des activités où l’on travaille avec ses mains, sa tête mais aussi son cœur.

Comment la CRMA accompagne-t-elle les entreprises déjà installées ?

Nous avons des conseillers en développement économique sur tout le territoire et l’objectif est d’en avoir encore plus et de mutualiser le compétences sur tout le Grand Est, pour que chaque entreprise qu’elle soit en pleine campagne ou dans une grande ville ait le même accompagnement. Nous intervenons sur la transmission, le développement numérique, les problèmes juridiques, l’économie circulaire, les projets transfrontaliers… En bref, nous accompagnons les entreprises tout au long de leur vie.

En quoi ce salon sert-il l’artisanat régional ?

Cest une formidable vitrine qui permet de voir l’éventail des métiers qui mêlent tradition et innovation. Ce nouveau concept, qui casse les codes du salon traditionnel en présentant les œuvres dans un lieu d’exception avec une scénographie actuelle a déjà permis d’attirer de jeunes créateurs. L’envie est de faire parler les métiers d’art entre eux, d’échanger idées et dynamisme et jouer la carte du collectif. Cela a marché pour l’équipe de France, l’artisanat a lui aussi tout à y gagner !

ÉLISE DE GRAVE

Le temps d’un week-end, c’est toute une profession qui est mise
à l’honneur. Celle des artisans d’art, qui fait la fierté de la région Grand Est.
Un moment fort pour l’organisateur d’Essences & Matières, Bernard Stalter, président
de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Grand Est.