© EDG

Quatre expositions dans les différentes ailes du château, des spectacles dans les jardins, de la musique dans la chapelle… Cet été, le château des Lumières sort le grand jeu et vous invite sur les traces des grandes personnalités qui ont habité les lieux.

 

« C’est un peu comme si ceux qui ont vécu dans ce château il y a 250 ans y revenaient, se réjouit Alain Philippot, conservateur du musée du Château de Lunéville, et l’exposition dans la salle de la livrée signe le retour d’œuvres qui ont sûrement un jour orné les murs ». Au total, plus de 200 œuvres seront présentées en différents lieux du site, classé monument historique et dont la renaissance se poursuit après l’incendie de janvier 2003. Sous le titre Les Belles heures du Château de Lunéville, quatre expositions relatent ce que fut la vie au château à l’époque des Ducs de Lorraine.

D’or et de gloire. Lunéville et ses ducs au XVIIIe siècles 

À l’occasion de sa fermeture pour rénovation, le Palais des ducs de Lorraine – Musée lorrain de Nancy s’associe au musée du château de Lunéville pour une présentation exceptionnelle. Une sélection d’œuvres majeures issues des collections nancéiennes témoignent de la floraison des arts engagée sous Léopold et poursuivie par Stanislas. L’occasion pour les visiteurs de découvrir les portraits et les objets d’apparat des grandes figures qui ont construit l’image du château de Lunéville et de la Lorraine : le Duc Léopold et son épouse Elisabeth-Charlotte, François de Lorraine et Marie-Thérèse de Habsbourg ainsi que le dernier – et plus célèbre – duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski. « Ce roi déchu de Pologne, beau-père de Louis XV, est un bâtisseur, poursuit Alain Philippot, trois semaines après son arrivée à Lunéville, il fait construire le kiosque et très vite il va réorganiser le château et ses alentours et marquer profondément l’urbanisme de la Lorraine. Quelques toiles exceptionnelles, présentées avant les travaux du Musée lorrain, permettent de retrouver certaines constructions marquées par sa vision d’une société idéale, proche de la nature ».

Le château entre cours et jardins

 

L’exposition « Lunéville et Germain Boffrand (1667-1754) : le palais révélé », ouverte en 2017, se transforme et accueille de nouvelles pièces acquises récemment par le musée du château (dont la tapisserie « Les marchands de légumes » ou un fauteuil d’apparat du XVIIIe siècle). Ce deuxième acte permet d’évoquer la construction de l’édi ce, la mise en scène du pouvoir, mais aussi le lien privilégié et original dans l’Europe d’alors, que la famille ducale a tissé ici avec la nature.

 

Lumières sur la cour de Lunéville

L’exposition « Les coulisses du musée : 10 ans d’acquisitions révélées » s’enrichit d’œuvres nouvelles : des acquisitions, mais aussi des œuvres conservées dans les réserves du musée. Au-delà de la découverte de la culture de cour développée à Lunéville, ce troisième espace raconte l’héritage esthétique, culturel, scientifique et philosophique du siècle des Lumières, qui rayonne aujourd’hui bien au-delà des murs du château de Lunéville.

 

Terres lorraines au XVIIIe siècle. Faïences de Lunéville et de sa région

L’association des Amis de la Faïence Ancienne de Lunéville -Saint-Clément fête en 2018 ses 20 années d’existence. À cette occasion, elle s’associe au musée du château de Lunéville pour son exposition annuelle. L’occasion de proposer aux visiteurs un nouveau regard sur les productions de faïences de Lunéville et sa région au XVIIIe siècle grâce aux recherches actuelles, notamment en matière de datation et d’attribution, et à une présentation repensée dans un espace récemment restauré du château. On y découvre, associé à de nombreuses et remarquables œuvres (tableaux, tapisseries, dessins, gravures, faïences, meubles, objets scientifiques…) l’apport des dernières technologies, en particulier des restitutions numériques de la célèbre Table volante à la chambre d’Elisabeth-Charlotte en passant par la construction du château ou les jardins de Stanislas

Dans les jardins :

Théâtre d’eau

Le château de Lunéville propose aux visiteurs un spectacle aquatique autour du grand bassin des jardins. Cette année, le Théâtre d’eau, en lien avec le parcours d’expositions du musée, abordera, en sons, en musiques et en lumières, l’histoire du château et de ses ducs.

Du 7 juillet au 19 août , 22 h 30 en juillet et 22 h en août. 
Tous les soirs (sauf les mardis et le 13 juillet en raison des animations organisées à l’occasion de la Fête nationale)

Entrée libre – Durée : 30 minutes

Visites : 

  • guidées du château

Proposées par l’accueil touristique du Lunévillois. Nouveau : visites des appartements ducaux et des caves.

http://www.tourisme-lunevillois.com

  • guidées des expositions

    À partir du 7 juillet. Renseignements, horaires et tarifs à l’accueil du château : 03 83 76 04 75

  • avec un audioguide

En français, allemand et anglais. Permet de découvrir le château et ses jardins.

Durée maximum : 1 h 30. Tarif unique : 3 €

  • en réalité substituée

Partez « Sur les pas de Stanislas » et redécouvrez les jardins du château de Lunéville ! Émerveillez-vous devant le spectacle pittoresque des automates du Rocher, les fantaisies orientales du kiosque turc ou les splendeurs du salon de Chanteheux, « folies » rendues à leur beauté première et replacées dans leur contexte historique et culturel. Tablettes en location.

 

  • En famille 

C’est mon patrimoine : cette opération menée par le ministère de la Culture et de la Communication invite les enfants et adolescents de 6 à 18 ans à découvrir et s’approprier des lieux patrimoniaux sous une forme inédite. Le château de Lunéville s’inscrit, cette année encore, dans cette dynamique d’éducation artistique et culturelle en proposant des ateliers et animations artistiques sur le thème des jardins.

Tarif : 2 € par jour et par enfant (conseillé de s’inscrire à la semaine).

Du 16 au 20 juillet : atelier photographie et atelier découverte des jardins (potager, Land’art, hôtel à insectes).

Du 23 au 27 juillet : atelier artistique (construction des folies de Stanislas en modèle réduit) et atelier carnettiste.

Les Sulkys

Après-midis de juillet et août (sauf mardi) – Chalet du parc des bosquets

Balade dans les Jardins du Château en petits chevaux à pédales.

Tarif : 2 € la demi-heure).

Les cartes secrètes (Sur demande à l’accueil du château)
Deux cartes secrètes sont disponibles : une dédiée au château et l’autre au parc des bosquets.

Audioguide adapté au jeune public

Durée maximum : 1 h 30 – Tarif unique : 3 €

 

INFORMATIONS PRATIQUES
 : 

Espaces restaurés

Du lundi au dimanche sauf le mardi : 10 h-12 h et 14 h-18 h

Parc des bosquets

Du 1er mai au 30 septembre : 6 h-22 h

(ouvert toute l’année en accès libre)

Place de la 2e Division de Cavalerie

54300 LUNÉVILLE

sxwww.chateauluneville.meurthe-et-moselle.fr

Tél. : 03 83 76 04 75