Loïc Godec et son cheval Réal seront sur le plateau du théâtre de la Manufacture pour la prochaine création de Michel Didym : Voyage en Italie. Un duo surprenant sur une scène qui couronne le travail de la ferme équestre du Ménil Saint-Michel, spécialisé dans les spectacles de chevaux.

Leur cadre de travail alterne en ce moment entre les planches du théâtre et les vastes étendues des plaines du Saintois. Loïc Godec, responsable de la ferme équestre du Ménil Saint-Michel s’approche du box de Réal, son superbe étalon espagnol blanc à la longue crinière ondulée. Le cheval est particulièrement calme : « Il ne l’a pas toujours été. Je suis allé le chercher il y a dix ans en Espagne, il n’avait que 3 ans et était très fougueux. Ça a été un coup de foudre. On a appris à se connaître et aujourd’hui on a une très bonne complicité. C’est l’un de nos deux chevaux spécialement dressés pour l’intérieur. »

Le Ménil Saint-Michel aligne ainsi une dizaine de chevaux dressés pour le spectacle. Tous de races espagnoles mais de couleurs différentes. Chacun son rôle, sa spécialité. Leur apprentissage, ils l’ont fait sur place sous la houlette de Loïc. Ancien maréchal-ferrant, cascadeur à cheval formé chez les maîtres du genre comme Mario Luraschi ou Lucien Gruss, il a rapidement monté sa propre troupe et propose aujourd’hui un catalogue d’une quinzaine de spectacles, du médiéval au Far-West en passant par les mousquetaires ou les gladiateurs. Depuis septembre dernier, leur ancienne carrière a été reconvertie en salle de spectacle pour proposer sur place une nouvelle création chaque mois, en parallèle de leur activité de club hippique avec son école d’équitation.

Si Réal a déjà fait du théâtre et que Loïc est un habitué des projecteurs dans ses shows équestres, ce dernier jouera la comédie pour la première dans une véritable création théâtrale, sous la direction de Michel Didym. Il y incarne le palefrenier qui accompagne Montaigne lors d’un périple dans la France des guerres de Religion au XVIe siècle. Dans cette mise en scène, le cheval est considéré comme un acteur à part entière. « Le vrai défi est l’exiguïté des lieux, explique Loïc. Une scène de théâtre est beaucoup plus petite que les plateaux habituels de nos spectacles. Toute la mise en scène a été pensée autour de ce que peut ou ne peut pas faire Réal. »

Pour la tournée qui suivra les représentations nancéiennes, tout a été également pensé pour le confort du cheval qui doit pouvoir trou- ver à chaque date un box, une carrière pour se dépenser. Des contraintes qui ont même dessiné le road-book de la tournée…

 

INFOS PRATIQUES :

Voyage en Italie d’après Montaigne – CDN La Manufacture

Du 12 au 22 mars

Tarifs : de 9 à 22 €

http://www.theatre-manufacture.com
et  http://www.le-menil-st-michel.fr