Bertrand Munier
Bertrand Munier
© DR

Par Bertrand Munier, journaliste-écrivain

Le Salon International de l’Agriculture à Paris vient de fermer ses portes en primant le Domaine Régina. Isabelle Mangeot peut en être fière car le style de ses vins toulois ne cesse de s’affiner et de s’affirmer dans la galaxie viticole.

Dans les écheveaux vineux, le Concours général agricole de Paris est le carrefour incontournable des vignerons hexagonaux. Il consacre leur savoir-faire et l’excellence de leurs vins. La dernière édition ne déroge pas à la règle. Qui plus est, le vignoble toulois a une énième fois, hissé très haut et très loin l’étendard du viticole lorrain. Preuve en est, cet évènement a serti d’or le Domaine Régina et de surcroît Isabelle Mangeot. Cet honneur couronne le travail et la ténacité d’une femme exceptionnelle mais également au premier chef, celui de son regretté époux Jean-Michel.

Flirter avec les étoiles de la voie lactée viticole

« Car au-delà de la couleur du plus beau des métaux, il y a et aura toujours indéniablement la présence de mon mari », avoue-t-elle. En définitive, le résultat est éloquent ! Ses récompenses lui échoient pour la présentation d’un rouge millésime Pinot noir AOC 2015 et d’un blanc millésime Auxerrois AOC 2016. Toutefois, avant de flirter avec les étoiles de la voie lactée viticole, les époux Mangeot ont un itinéraire professionnel loin d’être en adéquation avec l’univers de la vigne.

Isabelle Mangeot le conçoit : « Avec Jean-Michel nous étions informaticiens et nous sommes venus au vin par passion. » Pourtant, rien ne laissait présager leur arrivée dans les méandres viticoles. Il faut le départ à la retraite de Fernand Poirson, figure tutélaire des Côtes-de-Toul, pour que leur dessein prenne corps au cours de l’année 1997. Préalablement, ils s’échinent à restaurer une ancienne ferme villageoise de Bruley tout en gardant leur métier initial jusqu’en 2008.

17 vins et de nombreuses récompenses

Ainsi naît le Domaine Régina, en corrélation avec la cité Régina créée près de Toul, et ancienne base américaine affectée à l’Otan. Rapidement, leur domaine s’étend sur plusieurs hectares d’autant plus que les Côtes-de-Toul obtiennent le prestigieux label AOC (Appellation d’origine contrôlée) le 31 mars 1998.

Graduellement, les distinctions récompensent les produits des époux Mangeot qui, chaque année, que ce soit dans les vignes ou dans le chai, réalisent des investissements conséquents pour améliorer la qualité de leurs dix-sept vins différents. Ceux-ci se composent essentiellement de l’inéluctable Gris-de-Toul (principalement en cépage Gamay), d’Auxerrois, de Pinot noir, de Pinot gris… pour les vins tranquilles (non effervescents) ou de méthode traditionnelle (effervescents). En péroraison, le Domaine Régina cultive le raffinement et l’élégance grâce à Isabelle Mangeot et la trace laissée par son mari Jean-Michel.

Mes Infos en +

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération