© Lionel BONAVENTURE / AFP

(AFP) – Les accidents de deux-roues (scooters, trottinettes et vélos) ont augmenté de 40% à Paris depuis le début de la grève qui affecte notamment la circulation des métros et bus, a indiqué à l’AFP la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

« Nous sommes intervenus 600 fois du 5 décembre au 14 décembre, contre 450 fois sur la même période l’année dernière, c’est une augmentation significative », a précisé le lieutenant-colonel Gabriel Plus, porte-parole de la BSPP qui couvre la capitale et les trois départements de la petite couronne (Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis et Hauts-de-Seine).

Il s’agit d’accidents de deux-roues avec des piétons mais aussi avec des automobilistes.

« Ceci est en lien évidemment avec les grèves, il y a beaucoup plus de circulation et des personnes inexpérimentées et mal équipées se déplacent à vélo ou autres », a souligné le porte-parole de la BSPP.

Les pompiers interviennent majoritairement sur des « traumatismes légers ne nécessitant pas une hospitalisation », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les délais d’intervention des pompiers « ont considérablement augmenté » dans les rues de la capitale et sur le périphérique, du fait de la densité de la circulation.

Ce contexte « ne favorise pas notre rythme, heureusement que nous n’avons pas dû faire d’interventions importantes, comme de gros incendies », a expliqué le lieutenant-colonel Gabriel Plus.

Mardi marque le 13e jour de la grève illimitée contre la réforme des retraites. Côté RATP, huit lignes de métro sont fermées et seulement 30% des liaisons en bus sont assurées.

Les pompiers ont par ailleurs souligné que les accidents de deux-roues à Paris ont augmenté de 20% en 2019 par rapport à 2018.

source AFP-Relaxnews