© skynesher / IStock.com

(Relaxnews) – Le prix moyen d’un véhicule neuf acheté en France en 2018 s’établit à 26.035 euros, en baisse de 682 euros (2,5%) en un an, selon le portrait-robot annuel de la voiture des Français publié par L’Argus. C’est la première fois depuis 2008 que cette moyenne affiche une baisse. Il est toutefois à noter que, comme en 2017, la consommation moyenne de ces voitures est en hausse.

Le segment des grands SUV est celui qui affiche le prix moyen le plus élevé (58.767 euros), juste devant les grandes routières (57.401 euros), les grands monospaces (44.481 euros) et les voitures électriques (38.177 euros, sans compter le bonus écologique de 6.000 euros).

Le succès de vente des SUV explique en partie que la consommation de la voiture moyenne soit une nouvelle fois en hausse, à 4,7l/100km (contre 4,6l/100km en 2017). Logiquement, les émissions polluantes suivent la même évolution, avec 113g/km de CO2 rejeté en moyenne (contre 111g en 2017). En revanche, la voiture neuve moyenne des Français se révèle être moins puissante (114 ch, -3 ch en un an), moins longue (4,22 m, -2 cm) et moins lourde (1.249 kg, -13 kg) qu’en 2017.

A noter que les voitures achetées par des particuliers représentent 49% du total de ces ventes. Elles affichent un prix moyen plus faible (23.418 €) et sont également plus courtes (4,16 m), plus légères (1 197 kg, – 52 kg) et moins puissantes (109 ch, – 5 ch) que l’ensemble des voitures neuves vendues en France. A noter d’ailleurs que les particuliers plébiscitent les moteurs à essence, qui représentent encore les trois quarts de leurs achats.

Pour arriver à de tels résultats, L’Argus a retenu les 300 premiers modèles vendus en France en 2018 (l’équivalent de 99,4% du marché), a relevé quinze caractéristiques majeures (dimensions, poids, cylindrée, puissance, consommation, prix, etc.) puis les a pondérées par le nombre de versions vendues. L’Argus retient depuis 2015 les voitures électriques dans le calcul de la Voiture moyenne, sauf pour trois critères : cylindrée, consommation, rejet de CO2.

source AFP-Relaxnews