© Marco BERTORELLO / AFP

(Relaxnews) – Après Benetton, qui a ouvert la Fashion Week de Milan mardi, les maisons Gucci, Alberto Zambelli, Annakiki, Alberta Ferretti, et Moncler ont à leur tour présenté leur collection pour la saison automne-hiver 2019-2020. Cette première journée officielle a confirmé certaines tendances vues à New York et Londres avec une palette très colorée, notamment chez Byblos et Annakiki qui mélangent teintes vives et imprimés, mais aussi chez Gucci qui propose essentiellement des silhouettes monochromes.

Les jeux de volume et de proportion, notamment sur les vêtements d’extérieur, sont également de mise comme dans la capitale britannique et la grosse pomme, avec plusieurs pièces extravagantes recouvertes de volants et autres froufrous. Certains, comme N°21, jouent la carte de l’originalité avec de longs manteaux élégants ouverts dans le dos.

En revanche, on découvre à Milan une femme plus sensuelle, plus sexy, qui se déplace dans des robes fluides, souvent fendues, aux découpes suggestives ou déclinées dans des tissus transparents.

A noter, le défilé Gucci a été marqué par une forte présence de masques, objet également utilisé pour l’invitation au show milanais. La couleur était présente et certaines silhouettes s’apparentaient presque à des costumes.

Retour en images sur les temps forts de cette première journée complète de Fashion Week milanaise.

source AFP-Relaxnews