© Anne-Christine POUJOULAT / AFP

(AFP) – Les tenues plissées du créateur japonais Issey Miyake sont faites pour « libérer le vestiaire masculin »: pour le prouver, les mannequins ont couru, joué au ballon et dansé jeudi place des Vosges, à Paris.

L’esprit de ce défilé-performance en plein air est à l’opposé de la plupart des shows où l’on ne voit presque jamais les modèles sourire ou donner de leur personnalité pour ne pas distraire le public de la contemplation des vêtements.

Appuyés contre un arbre, en shorts et T-shirt plissés colorés, ils échangent leurs places, d’autres se joignent à eux en exécutant des pas de danse ou mouvements des arts martiaux, faisant des acrobaties et jouant avec des ballons.

Dans une chorégraphie étudiée autour d’une barre, ils tressent des rubans multicolores, dansent et entraînent le public avec eux.

Larges ou en fuseau, toujours raccourcis, les pantalons n’entravent pas les mouvements, les capes avec des imprimés abstraits hypnotisent dans le tourbillon.

Le plissé – les casquettes le sont aussi – se porte tout en noir, en blanc cassé ou en verre bouteille ou avec un mélange de couleurs vives contrastées comme le bleu électrique et le fuchsia.

« Ces vêtements sont conçus pour être pratiques et pour qu’on se sente beau et à l’aise dedans, pour tous les âges, toutes les origines et toutes les occasions », explique la maison dans une note accompagnant le défilé.

source AFP-Relaxnews