© DENIS CHARLET / AFP

(AFP) – Le géant du commerce en ligne Amazon va abandonner aux Etats-Unis son offre de livraison aux particuliers de plats préparés par des restaurants, mettant ainsi fin à ce service quatre ans après son lancement.

« Amazon Restaurants » cessera précisément son activité le 24 juin, a détaillé la société dans un message transmis à l’AFP.

Le groupe américain avait lancé ce service en 2015 aux Etats-Unis à Seattle, où est situé son siège, avant de l’étendre dans plusieurs grandes villes américaines. 

Les abonnés au service Prime d’Amazon pouvaient commander sur internet salades, sushis ou pizzas proposés par les restaurants partenaires du service et ceux-ci étaient livrés dans l’heure.

Le groupe avait aussi tenté l’expérience du marché de la livraison de repas au Royaume-Uni en 2016 mais y avait déjà mis fin l’an dernier. 

Avec des acteurs comme Uber Eats, DoorDash ou Grubhubs, le secteur est de fait très concurrentiel.

Amazon ne se retire toutefois pas complètement du marché puisque le groupe a récemment misé gros en entrant au capital de la plateforme britannique de livraison de repas Deliveroo, l’une des plus en vue d’un secteur en plein boom.

Le groupe américain a précisé mardi que la fermeture de son propre service n’affectait qu’un « petit nombre » de salariés de l’entreprise et que « nombre d’entre eux » avaient déjà retrouvé un poste au sein de la société. 

source AFP-Relaxnews