© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

(Relaxnews) – Le grand chef au chapeau noir aurait contacté Michelin pour lui demander de ne plus apparaître dans le guide rouge, croit savoir le site spécialisé Atabula ce mercredi 20 mars. 

Quid de la place de Marc Veyrat au sein du guide Michelin ? Selon Atabula, le chef annécien aurait décidé de ne plus figurer dans la célèbre parution gastronomique. Aujourd’hui à la tête de « la Maison des Bois » à Manigod, le célèbre cuisinier au tempérament bien trempé avait décroché les trois étoiles dans le palmarès 2018 avant de créer la surprise en janvier dernier en étant rétrogradé à deux macarons. Cette annonce avait créé un véritable séisme au sien du microsome gastronomique tricolore, suscitant la stupéfaction.

Début 2018, on se souvient que le grand chef avait menacé de se retirer du guide s’il n’obtenait pas le triple Graal pour son restaurant haut-savoyard, qui avait décroché d’emblée les deux étoiles en 2016 quelques mois seulement après sa réouverture.

Si la décision de Marc Veyrat se révélait exacte, il ne serait pas le premier à rendre ses étoiles. On se souvient de l’annonce de Sébastien Bras, en septembre 2017, qui demandait à ne plus figurer au sein du guide rouge, abandonnant ainsi les trois étoiles de la maison familiale.

Le fils de Michel Bras, chef du « Suquet » à Laguiole, avait bel et bien disparu de la sélection de Bibendum dans l’édition 2018, avant de réapparaître finalement dans le dernier opus, sous deux étoiles. Lors de la cérémonie du palmarès 2019, le nouveau patron des guides Michelin, Gwendal Poullennec, avait fait entendre que seul le bibendum décidait de qui entrer et qui sortait de la publication. 

Par le passé, d’autres chefs ont rendu leurs étoiles, tels qu’Alain Senderens, Claude Legras, Olivier Roellinger, Antoine Weestermann ou encore Joël Robuchon. 

source AFP-Relaxnews