© Intercontinental Bordeaux

(Relaxnews) – Aleksandre Oliver, qui a décroché le titre de « chef pâtisser de l’année » lors de la dernière cérémonie du magazine « Le Chef », est désormais le nouveau maître du sucré à l’Intercontinental Bordeaux – Le Grand Hôtel. Le nouveau petit génie de la pâtisserie, Arthur Fèvre, a rendu son tablier. 

Anciennement chef pâtissier de « La Maison Bleue » de Yoann Conte en Haute-Savoie, Aleksandre Oliver est de retour dans la région bordelaise, après avoir oeuvré auprès des « Sources de Caudalie » à Martillac. Le jeune homme charismatique a pris les commandes des fourneaux du sucré pour le restaurant doublement étoilé « Le Pressoir d’Argent Gordon Ramsay » et l’ensemble des signatures pâtissières de l’Intercontinental de Bordeaux. Le jeune chef, qui a aussi été distingué « jeune pâtissier de l’année » par Gault&Millau en 2018, ne devrait pas être perdu au sein du dédale des couloirs du grand hôtel bordelais puisqu’il y a été apprenti en 2008 et 2009. La boucle est donc bouclée. 

L’Intercontinental Bordeaux – le Grand Hôtel prouve à nouveau son ambition de miser sur la matière sucrée pour compter sur l’échiquier gastronomique. Précédemment, l’adresse avait recruté l’un des nouveaux artistes de la pâtisserie, Arthur Fèvre. Le jeune homme s’était fait remarquer en travaillant des parallèles entre l’art pâtissier et l’Art tout court. Il avait rendu hommage aux oeuvres bleues d’Yves Klein lors des fêtes de Pâques 2018.

source AFP-Relaxnews