© LaFourchette Awards

(Relaxnews) – A la tête du restaurant L’Huîtrier Pie à Saint-Emilion, Camille Brouillard et Soufiane Assarrar décrochent ce lundi 18 novembre le « grand prix du public » des premiers « awards » initiés par le site de réservation LaFourchette. 

Pas moins de 67 adresses étaient en lice pour décrocher le tout premier « grand prix du public » des « awards » de LaFourchette. En réponse à l’accumulation des nombreux classements et palmarès honorant chefs et jeunes talents de la gastronomie, tous composés par des papilles expertes, le site LaFourchette avait annoncé au début de l’été dernier son intention de donner la parole aux consommateurs pour leur permettre de choisir leur table préférée. 

Pour se distinguer de la concurrence, la plateforme, qui permet de réserver une table dans plus de 67.000 restaurants dans 17 pays, a décidé de se concentrer sur les futures adresses qui auront la cote, en somme « des tables prometteuses ». Olivier Bellin, Pascal Barbot, Sébastien Bras, Michel Chabran, Jean-André Charial… Plus de cinquante chefs ont été approchés par LaFourchette pour obtenir une pré-sélection et définir ensuite les nommés pour lesquels les internautes ont eu l’occasion de voter jusqu’au 18 octobre. 

Alors que Paris bénéficie d’une belle presse dans nombre de classements gastronomiques, la province française tire son épingle du jeu avec quatre tables représentées parmi les cinq prix du public LaFourchette. Les félicitations reviennent à un couple de chefs qui cultive son propre potager dans la région bordelaise pour construire ses assiettes. Camille Brouillard et Soufiane Assarrar du restaurant L’Huîtrier Pie étaient soutenus par Laurent Lemal, dernier candidat au Bocuse d’Or 2017, rien de moins. 

Paris obtient tout de même une représentation avec le chef Thibaut Spiwack et sa table Anona, dans le XVIIe arrondissement. Les régions tricolores reprennent ensuite leurs droits, à commencer par l’Alsace. L’Auberge Le Bouc Bleu, située à Beblenheim, reçoit le troisième prix. Le chef Romain Hertrich bénéficiait d’un soutien en or, celui de Sébastien Bras. Le quatrième prix finit quant à lui à Nice, chez By PM L’Atelier Restaurant, où deux anciens de la brigade de Joël Robuchon au Métropole Monte-Carlo mettent en scène le terroir azuréen. Enfin, Jean-François Pantaléon et son restaurant Roza à Nantes complètent ce tout premier palmarès LaFourchette. 

En complément, le talent des femmes en cuisine est applaudi à travers le prix de la jeune cheffe, sponsorisé par le magazine Elle à Table, et attribué à Manon Fleury, qui régale le Tout-Paris au Mermoz (VIIIe). 

source AFP-Relaxnews