© courtesy of Ritz Paris/Aimery Chemin

(Relaxnews) – A l’heure de la chasse aux additifs et l’envie de retrouver le goût originel des aliments, des chefs pâtissiers font le pari pour les fêtes de fin d’année de compter sur ce que l’environnement produit comme ingrédient. Miel, sève, herbes… Voici les créations qui mettent en valeur le goût de la nature. 

Du miel des Pyrénées

> Ritz Paris

Le chef pâtissier de l’hôtel de luxe, François Perret, rend hommage à un miel dont il est tombé amoureux à la dégustation : un grand cru Erica des Pyrénées. Avec ses saveurs chaudes qui rappellent des hivers au coin du feu, ce miel très onctueux, au look de confiture de lait, confère au dessert un véritable moment de gourmandise, en composant le coeur crémeux de ce dernier. La bûche longiligne est structurée par un biscuit de Savoie, une chantilly légère et des amandes gianduja. 

Prix : 25 euros au bar Ritz Paris / 110 euros pour 6 personnes en édition limitée et sur commande

Le miel de sapin

> Prince de Galles

Outre l’odeur de cuisson de la dinde farcie, quelle plus belle senteur que celle du sapin de Noël ? Pour évoquer ce souvenir d’enfant, le chef pâtissier du Prince de Galles, Nicolas Paciello, a utilisé du miel de sapin pour parfumer la mousse au lait de sa bûche 2018, en forme de pomme de pin. Intitulé « le Cône » et sculpté à la main, le dessert est composé d’une coque en chocolat noir et d’un biscuit moelleux à la fleur de sel. 

Prix : 95 euros pour 6/8 parts (à partir du 17 décembre) / 18 euros au bar Les Heures (à partir du 10 décembre)

Le sirop de sève de bouleau 

> Mandarin Oriental

Adrien Bozzo, le chef pâtissier de l’hôtel de luxe, s’est servi de ses souvenirs d’enfant dans les Vosges pour donner du gout à sa bûche de Noël. Il a choisi le sirop de sève de bouleau qui peut s’apparenter au sirop d’érable et offre en bouche un twist au goût d’épice. L’ingrédient a été utilisé pour foisonner une mousse légère qui enveloppe un biscuit noix de pécan et agrumes. La recette est complétée par un croustillant aux noix de pécan et une compotée d’orange mandarine. 

Prix : 78 euros pour 8 personnes (sur commande) / 15 euros sur place / 8 euros à emporter

Le miel de lavande

> Des Gâteaux et du Pain

Claire Damon a décidé de réchauffer les fêtes de fin d’année avec des saveurs méditerranéennes, dont un miel de lavande symbolise le trait d’union. La bûche repose sur une dacquoise et un croustillant à la pistache de Bronte et est construite avec une mousse parfumée à la rose de Kashan et à la pistache de Bronte. 

Prix : 44 euros pour 4 personnes

Le gel d’herbes de haute montagne

> Cheval Blanc Courchevel

Rien de tel qu’un gel d’herbes de haute montagne pour rendre hommage au massif alpin, écrin du Cheval Blanc Courchevel. La bûche de Noël de l’hôtel, signé Yannick Alléno, transforme la nature en saveur subtile pour lier un crémeux fruit de la passion, une mousse noix de coco et un biscuit amande et croustillant citron vert coco. Cette vague de neige, qui rappelle les amas que le vent aurait sculptés, est construite grâce à une coque en chocolat blanc. 

Prix : 108 euros pour 6 personnes (à commander)

source AFP-Relaxnews