© all rights reserved

(Relaxnews) – Le Fooding et Nespresso remettent le couvert le 1er octobre prochain pour prouver que l’on peut festoyer sans porter préjudice à notre planète. Les réservations débuteront le 16 septembre. 

On prend les mêmes et on recommence, enfin presque. Le Fooding et Nespresso se sont à nouveau accordés pour donner naissance à une deuxième saison à leur dîner zéro carbone, dont l’objectif est de sensibiliser autant les papilles que les esprits. En résumé, avoir une conscience écologique n’est pas antinomique à l’envie de cuisiner et n’oblige pas à se résigner à mettre en sourdine son appétit. La solution ? Consommer local. 

L’année dernière déjà, les deux partenaires avaient effectué la démonstration en sollicitant le cuisinier étoilé Bertrand Grébaut et le pâtissier Philippe Conticini. Le Fooding invite à déplier sa serviette pour un nouveau dîner sans impact environnemental. Pour ce nouveau service, place à la bistronomie servie par Franck Baranger, l’auteur des succès de Pantruche et Caillebotte à Paris. Il promet de cuisiner des produits franciliens, associés aux légumes cultivés dans le potager vendéen de ses parents. Baranger fera équipe avec James Edward Henry, qui a prévu d’ouvrir une ferme-table d’hôte. Et pour se désaltérer, le Bar Kouto promet d’utiliser tous les déchets pour concocter les breuvages. 

Si l’on ne connait pas encore ni la composition du menu ni l’adresse exacte du dîner (si ce n’est qu’il s’agit d’une ferme florale située en plein coeur de Paris), les réservations ouvriront bien le 16 septembre à l’adresse Evenements.lefooding.com. Compter 102,50 euros pour deux personnes, hors frais de réservation. 

source AFP-Relaxnews