© slack.com

(AFP) – La France est devenue le cinquième marché de la plateforme collaborative de communication en entreprise Slack, une startup américaine qui a connu une ascension météoritique ces dernières années, a indiqué jeudi à Paris Stewart Butterfield, son directeur général.

La France compte « 270.000 utilisateurs actifs quotidiens » de Slack, qui a lancé en septembre une version en français, a indiqué M. Butterfield, soit un doublement sur les 12 derniers mois. Slack est utilisé « dans les deux tiers des entreprises du CAC 40 », a-t-il affirmé en marge du salon VivaTech à Paris.

Slack vise à améliorer les communications internes dans les entreprises. Elle permet aux individus d’échanger des informations bien plus rapidement et souplement qu’avec leurs messageries traditionnelles et est compatible avec de nombreux logiciels et applications utilisés dans les entreprises, de Salesforce à Dropbox en passant par SAP et Twitter.

Fondée en 2013, Slack compte un millier de salariés et est désormais estimée à plus de 5 milliards de dollars.

La plateforme éditée en cinq langues (anglais, allemand, espagnol, français, japonais) compte désormais 8 millions d’utilisateurs quotidiens dans le monde, dont 3 millions utilisent la version payante du service.

« D’ici 5 à 6 ans », « 200 millions de personnes dans le monde travailleront avec un outil comme Slack », a estimé M. Butterfield. Il s’agit des « travailleurs du savoir, qui passent au moins deux ou trois heures par jour devant un ordinateur ». 

M. Butterfield a un long passé d’entrepreneur dans les plateformes numériques. Il avait notamment été en 2004 l’un des cofondateurs de la plateforme d’échanges de photo et vidéo Flickr.

source AFP-Relaxnews