© Martin Dimitrov/Istock.com

(Relaxnews) – Le Samsung Galaxy Note 10 et le Huawei Mate 30, les deux smartphones sous Android les plus performants prévus pour 2e semestre 2019, n’ont presque plus de secrets selon les médias spécialisés.

C’est le 7 août, au Barclays Center de New York (États-Unis), que Samsung doit présenter le Galaxy Note 10 lors d’une nouvelle conférence « Unpacked » dédiée. Moins d’un mois avant sa présentation, de nombreuses fuites, dont une issue de la commission fédérale américaine des communications (FCC), dévoilent l’allure et les caractéristiques de l’appareil.

Ce nouveau modèle devrait être décliné en quatre versions, dont la moitié compatible 5G. Ces futurs Galaxy Note 10 et Note 10+ seraient dotés d’un écran Super AMOLED de respectivement 6,3 et de 6,7 pouces et disposeraient de 3 et 4 capteurs photo principaux. L’idée pour Samsung serait de s’adapter aux différents marchés et de proposer des appareils directement compatibles 5G ou non selon l’état des réseaux et des offres des opérateurs locaux. Le smartphone sera probablement propulsé par une puce Qualcomm Snapdragon 855 (ou un Exynos 9825 en Europe) associée à au moins 6 Go de RAM et au minimum 256 Go d’espace de stockage. Associé à la station DeX, le Samsung Galaxy Note 10 pourra se transformer en véritable petit ordinateur une fois branché à un écran.

De son côté, le Huawei Mate 30 devrait être annoncé à l’automne. Malgré les tourments, le constructeur chinois, qui vise toujours la place de n°1 mondial des vendeurs de smartphones pour la fin 2019, sortirait un successeur au Mate 20, tournant toujours sous Android. Ce nouveau smartphone serait doté d’un écran AMOLED incurvé de 6,7 pouces, d’un capteur d’empreintes placé juste dessous et d’un quadruple capteur photo à l’arrière. Le terminal posséderait une puce Kirin 985 et d’un espace de stockage d’au moins 64 Go, extensible via une carte microSD. Tout comme pour le nouveau vaisseau amiral de Samsung, le Huawei Mate 30 pourrait être décliné en version 5G.

source AFP-Relaxnews