© shironosov / Istock.com

(AFP) – Emploi, économie, sécurité, santé, infrastructures, homme augmenté: l’événement « AI_Now » propose, vendredi et samedi à Metz, de balayer les champs d’application de l’intelligence artificielle autour de conférences et d’ateliers pour les professionnels et le grand public.

« Beaucoup de personnes ont une vision fantasmée du sujet » par manque de connaissance, constate Frédéric Schnur, fondateur de l’événement. Il a imaginé « AI_Now » pour « démystifier, rendre concret » et mieux appréhender « l’avènement généralisé » de l’intelligence artificielle.

« Très rapidement, ça va se mettre en place. Il n’y aura pas une semaine qui va se passer sans qu’il y ait un centimètre carré de l’humanité qui ne soit pas touché par l’intelligence artificielle », assure M. Schnur, par ailleurs président de l’association Grand Est numérique, chargée de promouvoir les nouvelles technologies dans la région.

Une table ronde et dix conférences sont proposées vendredi aux professionnels à Bliiida, lieu de production et d’innovation artistique et numérique, installé dans des anciens hangars municipaux.

« Il fallait organiser sur le territoire pour les chefs d’entreprise un point d’accès pour se confronter aux problématiques (…) et leur montrer qu’il y a des personnes, des talents qui font de l’intelligence artificielle et qui sont en capacité de déployer des solutions dans la région », dit M. Schnur qui présente l’événement comme le premier de cette importance dans le Grand Est.

Samedi, une demi-journée en accès libre, avec une présentation générale et deux conférences, est consacrée au grand public: « Il faut que cette culture, cette connaissance soient transmises aux personnes », ajoute M. Schnur.

Des démonstrations rythmeront les deux journées. « L’idée est de prendre le temps de travailler sur des silos d’informations, d’exposer, d’échanger et de construire une vision plus juste » de l’intelligence artificielle, précise-t-il.

Le secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi, est attendu vendredi après-midi à la première édition de A.I_Now.

source AFP-Relaxnews