© simonkr / IStock.com

(AFP) – Véhicules essence et diesel seront bannis à partir du printemps d’une artère passante au centre de Londres, ce qui en fera la première rue dites « zéro émission » au pays, selon la City of London.

Située en plein coeur de la City, la rue Beech présente la particularité d’être un tunnel qui passe sous le complexe immobilier de Barbican, un vaste ensemble architectural en béton érigé dans les années 1970. Elle subit ainsi des « niveaux élevés de pollution de l’air » car les émissions toxiques sont moins facilement dispersées, a expliqué l’administration de la City dans un communiqué.

La pollution enregistrée y dépasse les normes fixées par l’Union Européenne et l’Organisation mondiale de la Santé, ce que les autorités locales veulent corriger en réduisant de près de 95% le trafic sur l’artère.

Dès le printemps, seuls les cyclistes, piétons et voitures électriques ou hybrides capables de parcourir au moins 20 miles (32 kilomètres) en mode « zéro émission » seront autorisés à emprunter cette rue. Les autres risqueront une amende. Des exceptions sont toutefois prévues pour les véhicules d’urgence ou les automobilistes qui souhaitent se garer dans un des parcs de stationnements adjacents.

Cette interdiction fait partie d’une nouvelle initiative qui sera testée pendant 18 mois et une « amélioration significative » de la qualité de l’air est à prévoir, selon la City of London.

Les voitures et camions à moteur thermique n’auront pas le choix d’emprunter un chemin alternatif, ce qui entraînera une augmentation de la circulation sur les rues voisines, a toutefois précisé la City of London à l’AFP. L’impact sur le trafic et la qualité de l’air aux alentours sera par conséquent évalué.

L’interdiction pourrait être étendue à d’autres rues de la ville si l’expérimentation s’avère concluante.

source AFP-Relaxnews