© ALAIN JOCARD / AFP

(AFP) – La saison touristique de la région Centre-Val de Loire a connu un bond de 11% de la fréquentation de janvier à fin août par rapport à 2018, tirée par le succès des 500 ans de la Renaissance et le vélo, a indiqué vendredi le comité régional du tourisme.

La hausse est due pour les deux tiers à la clientèle française, et pour un tiers à l’afflux de touristes étrangers, notamment américains, espagnols ou italiens. La région devrait ainsi accueillir dix millions de visiteurs cette année, contre neuf l’an dernier.

Parmi les sites qui ont connu la plus forte augmentation figurent le château d’Amboise et le clos Lucé, deux lieux indissociables de Léonard de Vinci.

« Nous avons eu une hausse de fréquentation de 33%, nous avons déjà accueilli 400.000 visiteurs et nous devrions franchir le cap des 500.000 d’ici la fin de l’année », s’est félicité François Saint-Bris, propriétaire du Clos-Lucé, lors d’une conférence de presse sur le bilan de la saison touristique.

L’exposition organisée autour de la tapisserie de la Cène, réalisée 20 ans après l’œuvre originale et qui n’était pas sortie du Vatican depuis cinq siècles, a attiré 70.000 visiteurs. « Les 500 ans de la Renaissance ont constitué un effet de levier exceptionnel pour la redécouverte de notre patrimoine », a-t-il ajouté.

Mais au-delà de la figure de Léonard de Vinci, tous les sites de la région ont globalement profité de l’effet Renaissance, avec quelque 700 manifestations organisées sur le territoire.

Parmi les autres progressions: 28% à Loches, 15% au Prieuré de Saint-Cosme ou encore 39% de visiteurs supplémentaires au château de Meung-sur-Loire.

Leader en France dans le domaine du tourisme à vélo, la région a également profité des retombées de « la Loire à Vélo » et de ses autres itinéraires cyclables, avec une progression de 4% malgré les fortes chaleurs de l’été.

source AFP-Relaxnews