© B&M Noskowski / IStock.com

(Relaxnews) – A compter du 10 juin 2020, la nouvelle compagnie française French Bee, qui avait fait du très long-courrier low-cost sa spécialité en ralliant la Polynésie française, embarquera dans la bataille des liaisons vers New York. Ce voyage est le plus concurrentiel de l’aérien. Voici un récapitulatif des transporteurs qui atterrissent dans la grosse pomme au départ de Paris, sans escale.  

Frenche Bee

La nouvelle compagnie aérienne du groupe Dubreuil renforcera sa présence aux Etats-Unis avec une deuxième destination américaine. Lors du lancement de sa liaison vers Tahiti, French Bee passait en effet par San Francisco. Les réservations pour New York ouvriront le 18 septembre. L’A350 s’envolera depuis Paris Orly et atterrira à l’aéroport de Newark. Reste que la compagnie attend le lancement des ventes pour dévoiler les prix de sa nouvelle desserte. Affaire à suivre…

Corsair

La liaison vers la grosse pomme a fait l’actualité cette semaine puisque la compagnie française a elle aussi officialisé le renforcement de sa présence outre-Atlantique (Corsair est déjà présent à Miami, ndlr). Un A330-900 Néo prendra la direction de New York Newark dès le 10 juin 2020, une fois par jour depuis Paris-Orly. Les réservations débuteront le 17 septembre. On attend également de connaître les tarifs…

Air France et ses partenaires

La compagnie aérienne nationale constitue bien sûr un acteur majeur de la liaison vers Manhattan. Un voyage iconique avec son très gros porteur, l’A380.  Les avions décollent depuis Paris-Roissy Charles de Gaulle. Les tarifs d’un aller-retour démarrent à 310 euros, en classe économique. A ce prix toutefois les passagers ne bénéficient pas d’un bagage en soute. Ils atterrissent à l’aéroport de John F. Kennedy International. 

Partenaire d’Air France au travers de l’alliance SkyTeam, Delta Airlines est un transporteur historique de la liaison Paris-New York. Il faut compter l’aller simple à partir de 232 euros en classe économique. 

Norwegian

La compagnie low-cost norvégienne a construit sa notoriété en cassant les prix de ce voyage transatlantique, à l’été 2016. Preuve de la bataille tarifaire qui s’effectue sur cette liaison, l’aller direct depuis Paris s’établissait à partir de 179 euros. Aujourd’hui, le trajet coûte au minimum 129,90 euros. A ce prix, les voyageurs n’ont le droit qu’à un seul bagage cabine et un petit sac. Il faut ajouter 70 euros pour une valise en soute et recevoir un repas à bord. Les avions décollent depuis Paris-Roissy Charles de Gaulle et atterrissent à l’aéroport de John F. Kennedy International. 

XL Airways

La compagnie française, qui a fait des Caraïbes et des Etats-Unis son territoire de prédilection, matraque les prix du Paris/New York en affichant l’aller simple à partir de 140 euros. Comme ses concurrents, XL Airways ne permet pas à ses passagers d’enregistrer un bagage en soute à ce tarif. Cependant, ils jouissent d’un repas à bord. Il faut choisir la catégorie eco plus, valant 60 euros supplémentaires, pour enregistrer un bagage de 23 kg en soute. La liaison s’effectue entre Roissy-Charles de Gaulle et New York Newark. 

Level

La nouvelle low-cost long courrier a elle aussi choisi de se tailler une part du gâteau des vols commerciaux vers la grosse pomme, effectifs depuis le 4 septembre 2018. Une liaison qui s’est ajoutée après celles vers Montréal au Canada, Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et Fort-de-France en Martinique. Level affiche le Paris-Orly/New York-Neward à partir de 140 euros l’aller simple. C’est le tarif de la catégorie light, avec uniquement un bagage cabine de 10 kg inclus. Le tarif passe à 213,94 euros pour enregistrer un bagage en soute et manger à bord. 

La Compagnie

Il ne faut pas oublier le nouveau transporteur qui a fait de la classe affaires son modèle économique. Pour profiter du confort de l’A321-Neo, il faut prévoir un budget à partir de 628 euros l’aller simple pour un Paris-Orly/New York-Newark. Les passagers ont droit à deux bagages de 32 kg chacun en soute, un accès prioritaire dans les salons des aéroports de Paris et New York ainsi que d’un menu entrée, plat, fromage et dessert. Les voyageurs disposent même de deux suggestions pour leur plat. 

United Airlines

La compagnie aérienne américaine propose quant à elle un tarif à partir de 311 euros en classe économique et sans escale. Les passagers ne peuvent choisir leurs sièges et le bagage en soute n’est pas gratuit. Les appareils de United Airlines circulent entre Paris Roissy-Charles de Gaulle et New York-Newark. La liaison opérée par United Ailines est aussi commercialisée par d’autres compagnies européennes telles que Brussels Airlines et Lufthansa. 

American Airlines

C’est la concurrente américaine de sa consoeur United sur ce voyage Paris/New York. D’ailleurs, d’autres transporteurs l’ont choisi pour opérer ce vol, souvent effectué à bord d’un Boeing 777. C’est le cas d’Iberia, de British Airways ou encore de Finnair. Toutefois, les passagers qui simulent une réservation seront sans doute surpris de découvrir des tarifs dépassant les 2.000 euros l’aller-retour, que ce soit pour un vol imminent ou pour l’hiver prochain…


source AFP-Relaxnews