© FRANCK FIFE / AFP

(Relaxnews) – L’établissement art déco de l’avenue George V à Paris lancera samedi 14 septembre une exposition qui célébrera ses 90 ans et autant d’années qui ont sculpté le style parisien. L’hôtel le Prince de Galles s’est associé au talent d’Ali Mahdavi pour construire cette rétrospective. 

Le Prince de Galles veut avoir fière allure pour ses 90 printemps. L’établissement cinq étoiles a décidé de prouver combien il a marqué son temps, depuis son inauguration en 1928. Temple parisien de l’art déco, qui revendique d’autant plus son style depuis sa campagne de deux ans de travaux entre 2011 et 2013, le Prince de Galles présentera jusqu’au printemps 2020 (à l’exception des fêtes de fin d’année) une exposition signée Ali Mahdavi.

L’artiste de Téhéran a collaboré avec le curator Frédéric Fontan pour assembler assez d’oeuvres qui puissent passer le film du temps, avec photos et vidéos à l’appui. A chaque décennie sera associée une silhouette, un visage féminin, un style. Le top Anna Cleveland, connue pour sa proximité avec Jean Paul Gaultier, endossera le rôle de porte-parole de ces années successives au cours desquelles le style des Parisiennes s’est construit une identité, une image, une façon d’être. Installée dans le lobby et au sein du bar Les Heures, cette exposition proposera ainsi un nouveau regard sur des pages de l’histoire que l’on connaît bien, comme celle des années folles, des sixties et du new look. Elle n’oubliera pas de regarder vers l’avenir en présentant le style futuriste imaginé par Ali Mahdavi. 

Le Prince de Galles a été construit à la fin des années 20 sur le site des anciennes carrières de Chaillot afin d’accueillir Edouard VII, le Prince de Galles, le fils de la Reine Victoria. 

source AFP-Relaxnews