© Volkswagen

(Relaxnews) – Volkswagen a annoncé qu’une flotte de véhicules partagés, exclusivement composée de voitures électriques, sera lancée en Allemagne en 2019, puis dans d’autres villes d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie dès 2020.   

Le constructeur automobile allemand se dit convaincu que le marché du partage de voitures a encore du potentiel. Son système s’appuiera sur une plateforme du nom de WE/We, qui ne cessera de s’étoffer. « Elle facilitera la mobilité durable à zéro émission », explique Jürgen Stackmann, membre du comité de direction de la marque Volkswagen, dans un communiqué. Il note également : « C’est une façon intelligente de soulager la congestion en zone urbaine ».

Une telle plateforme permettra d’accéder à des véhicules éco-respectueux pour parcourir de longues distances à un moindre coût. Autres avantages de ce système : la réduction de la pollution et du trafic, une économie réalisée sur le carburant et l’assurance.

L’annonce de Volkswagen laisse penser que les deux scooters électriques ID Cityskater et ID Streetmate auront un rôle à jouer dans ce programme de « micro-mobilité ». L’image d’une voiture de la gamme I.D. (à l’étude) illustre l’annonce. 

La plateforme WE ouvrira l’accès à des services tels que We Park, We Deliver, Car Net et bien d’autres permettant de se faire livrer des colis directement à la voiture, de payer les places de stationnement ou encore de recevoir un diagnostic du véhicule. Cette plateforme, ainsi que les services d’autopartage, ont été conçus pour compléter les solutions de la marque Volkswagen MOIA, dédiée aux nouvelles mobilités.

PSA et Renault s’intéressent aussi aux déplacements quotidiens des particuliers. Ils ont annoncé le lancement de services de partage de voitures électriques à Paris. Les marques premium BMW et Mercedes unissent leurs forces pour imaginer de nouvelles solutions de mobilité et en début de semaine, Volvo a annoncé, dans le même domaine, la création de sa propre marque : M.

source AFP-Relaxnews