Lola Marandel est l’une des valeurs montantes du tennis féminin dans la catégorie junior. Licenciée au club de Villers-lès-Nancy elle a rejoint une structure d’entraînement privée à Cannes pour parvenir à accrocher une place au classement international.

Lola Marandel est l’une des meilleures jou­eu­ses françaises de sa catégorie (15-16 ans). Classée (-4/6), la Meurthe-et-Mosellane pour­suit sa progression en gardant comme objectif une place dans le top 100 junior : « mon but est d’y arriver pour pouvoir disputer les quatre tournois du grand chelem : Roland-Garros, l’Open d’Australie, Wimbledon, l’US Open, » déclare la jeune fille. Pour y accéder, Lola a choisi avec le soutien de ses proches de s’expatrier dans le sud de la France : « même si ce n’est pas un passage obligé pour jouer à haut niveau, j’ai fait le choix d’intégrer Elite Tennis Center ». Une structure d’entraînement privée à Cannes dont la réputation n’est plus à faire.

 Pour veiller à la progression de la joueuse villaroise, Jean René Lisnard, ancien joueur du circuit professionnel, spécialisé dans la formation des futures championnes du circuit international. Au programme : un suivi pointu et des séances d’entraînements de haut niveau toute l’année. Une exigence qui commence à payer : « j’ai disputé des tournois internationaux juniors mais aussi deux autres professionnels avec les séniors, dont celui de Contrexéville qui m’a permis de marquer mon premier point au classement WTA, » détaille Lola Marandel. Pour gonfler son capital point, la joueuse villaroise a en ligne de mire sa tournée automnale qui l’emmènera en Asie et aux États-Unis.