La pratique d’un sport permet de prévenir et soigner la maladie. Pour être efficace, l’activité physique doit s’intégrer dans un traitement établi par le médecin, le patient
et les professionnels du sport. L’ASPTT Nancy met en place « Nagez Forme Santé »
qui permet aux personnes atteintes de maladies chroniques de retrouver le sourire.

En France, 20 millions de personnes souffrent de maladies chroniques, soit un tiers de la population. Ces maladies entraînent souvent une détérioration de la qualité de vie des patients. Elles sont à l’origine de nombreuses complications graves, d’invalidité et de souffrances physiques et morales. Pour y remédier, les fédérations et les associations sportives commencent à saisir l’importance et surtout l’urgence de proposer des activités adaptées. C’est le cas depuis le 23 septembre au sein de la section ASPTT de Nancy pour l’opération « Nagez Forme Santé ». Nager pour développer, maintenir ou restaurer son capital santé et améliorer sa qualité de vie : « Il s’agit d’une natation adaptée. Le fait d’y participer en petit groupe est fondamental, cela aide les personnes à retrouver une certaine confiance, explique Céline Treiber, éducatrice Nagez Forme Santé. Les groupes constitués ne sont pas formés exclusivement par maladies chroniques. Nous tenons à ce qu’il y ait un mélange pour faciliter les échanges », poursuit Céline Treiber. Créer du lien social, voilà aussi pourquoi l’idée de se retrouver en petit comité à nager et à discuter est intéressante car souvent la maladie isole : « Après un certain temps, la plupart des participants font même la démarche de se rendre seuls à la piscine. Voilà pourquoi cette opération est positive. Autre motif de satisfaction, il réside dans la volonté d’avancer malgré ces maladies chroniques. Le moral devient alors primordial. Cet aspect est fondamental dans l’évolution et la progression des participantes : « Il y a des femmes qui nous ont rejoints et qui souffraient de la hanche. Avec le temps et de la patience, elles ont délaissé leur canne grâce aux bienfaits de l’eau », rappelle Céline Treiber. L’apesanteur, le fait de ne pas subir de choc, les massages que procure l’eau, les articulations sont comme des poissons dans l’eau. Pour l’heure, la gente féminine est davantage séduite par ce service proposé par l’ASPTT Nancy : « Il est vrai que les hommes sont rares. Ils ont peut-être un autre rapport à la maladie et une forme de timidité, voire de pudeur », indique Céline Treiber.

INFOS PRATIQUES : 

Nagez Forme Santé, à la piscine de Nancy Gentilly – 145 € l’année

Les lundis, mercredis et vendredis