Le coach Gregor Beugnot vise la remontée en Pro A en fin de saison.
© C2 Images
Après 23 ans passés en Pro A, le Sluc Nancy débute le 13 octobre sa saison en Pro B. En attendant, les Couguars, dont l’effectif a été en grande partie renouvelé, profitent de la Leaders Cup pour affiner leur préparation sous les ordres de l’entraîneur, Gregor Beugnot qui vise la remontée en fin de saison.

Du calme, de la constance, du travail et un état d’esprit irréprochable, voilà la feuille de route livrée à ses joueurs par le coach Gregor Beugnot pour ramener le Sluc Nancy en Pro A à l’issue de la saison.

Passer des mots aux actes ne sera pas chose pas facile après les turbulences du précédent exercice : «il est évident que quand l’un des bastions du basket français comme Nancy est relégué, cela sonne comme une anomalie. Mais cette descente n’est pas seulement due à la malchance, elle est intervenue après de nombreux disfonctionnements comme le manque de stabilité au sein de l’effectif depuis deux saisons, souligne Gregor Beugnot. À force de vouloir chambouler le collectif, nous l’avons payé. Maintenant il faut en tirer les enseignements et construire dans la durée.»

Il serait inadmissible que le Sluc reste en Pro B trop longtemps

Pour atteindre son but, le Sluc Nancy a fait le choix de privilégier des jeunes joueurs en devenir, entourés par d’autres plus expérimentés et motivés à l’idée de s’investir dans le club et non pas pour gonfler leurs statistiques. L’aéropage nancéien a pris son temps pour dénicher les acteurs qui ont pour mission de redorer le blason de l’un des meilleurs clubs de basket français : «la volonté était d’éviter de recruter dans la précipitation, une attitude qui nous a valu certaines critiques. Il faut savoir qu’aujourd’hui, la période de recrutement correspond à 60% des résultats. Il est donc primordial de ne pas se tromper sur les qualités humaines avant tout et ensuite techniques, cela nous permettra de gagner du temps, insiste Gregor Beugnot.»

Le Sluc Nancy s’appuie sur un effectif renouvelé à 90%. Un certain laps de temps sera nécessaire pour parvenir à trouver les automatismes et inscrire enfin le club dans un projet à long terme : «Il serait inadmissible qu’un bastion comme le Sluc reste en Pro B trop longtemps. Nous y parviendrons avec de la patience en réinstaurant cette mentalité nancéienne et identité nancéienne pour que le public se retrouve à travers son équipe, martèle le technicien des Couguars, Gregor Beugnot.»

En attendant de trouver la rentabilité qu’ils souhaitent, Gregor Beugnot et ses joueurs disputent en ce moment la Leaders Cup. Une compétition qui se déroule en marge de la saison régulière, dans laquelle les 18 équipes de Pro B sont réparties en 6 groupes de 3 de manière géographique. Les rencontres ont lieu en match aller-retour, le premier de chaque groupe ainsi que les deux meilleurs deuxièmes se qualifient pour le tournoi final prévu en début d’année 2018. De quoi bien se préparer avant d’entrer dans un championnat exigeant comme la Pro B pour le Sluc Nancy qui sera l’équipe à battre.

INFOS PRATIQUES:

Prochain match  à domicile face à Denain

Samedi 7 octobre à 20h

http://www.sluc-basket.fr/